Trouvez un carreleur près de chez vous.

Comparez Jusqu’ à 5 Devis Gratuits pour la Pose de Votre Carrelage !‎ Recevez des devis comparatifs de carreleurs professionnels‎

DEVIS 100% GRATUIT
Je remplis ma demande de devis

Je remplis ma demande de devis

Read More
Je reçois des réponses d'artisans qualifiés

Je reçois des réponses d'artisans qualifiés

Read More
J'économise sur mes travaux

J'économise sur mes travaux

Read More
Mes travaux démarrent rapidement

Mes travaux démarrent rapidement

Read More

Carrelage exterieur, conseils, prix, devis, infos

carrelage exterieurLa mise en place du carrelage extérieur

Pour la pose de votre carrelage extérieur, une base doit avant tout être disposée, ne la negligez pas car elle conditionnera la longévité de votre carrelage extérieur. Dès lors que celle-ci est parée à accueillir le carrelage, il ne vous reste donc qu’à entreprendre l’installation de celui-ci.

La méthode de pose du carrelage extérieur

Dans la majorité des cas, hormis pour un mortier-colle fluide, la pose du carrelage extérieur est réaliser par double encollage. Le mortier est étalé sur le sol à l’aide d’un peigne. Celui-ci est ensuite étalé sur le carreau mais en se servant cette fois d’une truelle. Prenez cependant le grand soin de vérifier de manière régulière l’égalité de la surface carrelée en utilisant une règle et un niveau à bulle. Pour le choix du mortier-colle, optez pour celui catégorisé C2, C2 S1 ou C2 S2. Sa préparation s’effectue dans un contenant. Vous devez pour cela vous conformer aux instructions du fabricant, notamment en ce qui concerne la quantité du liquide de gâchage servant à mélanger le mortier, le délai de la préparation, mais aussi la durée maximale pour apposer le carreau sur la surface de pose encollée au préalable. Pour la réalisation de la pose de votre carrelage extérieur, effectuez-le sous une température située entre 15 et 18 °C, cela évitera le craquèlement de vos joints.

La réalisation du jointement de votre carrelage extérieur

Le jointement du carrelage extérieur est opéré après une durée de séchage de près de 24 heures, dans le cas où vous vous êtes servi d’un mortier-colle à solidification normale. Les produits spéciaux pour l’extérieur sont disponibles sur le marché, notamment sous forme pâte prête à être utilisée ou de poudre à diluer dans l’eau. Le choix de ces derniers dépend entre autres de la largeur du joint et plus précisément du volume à combler mais aussi de la nature du carrelage extérieur : pour les terres cuites, il faudra opter pour la barbotine, autrement dit un enduit de ciment mélangé.

Mise en place du carrelage extérieur : se conformer aux joints de dilatation

Pour assurer que la structure de votre support ainsi que celle de votre dallage soit pérenne dans le temps et que celle-ci ne craquèle pas, il est essentiel de respecter les joints de dilatation. Ainsi, deux types de dilatations sont à prendre en compte et à appliquer. On distingue en premier lieu les joints de dilatations et de séparation du carrelage. Il s’agit des joints utiles pour de larges surfaces carrelées, dont la largeur est de 5 mm au minimum. Les joints sont effectués sur l’ensemble de l’épaisseur du mortier-colle et du revêtement en carreau. Les espaces restants seront couverts d’un profilé de dilatation, d’une silicone ou d’un mastic élastomère. On retrouve en second lieu les joints en périphérie, ceux situés entre le mur du gros œuvre et la dernière ligne de carreaux. Ces derniers sont supposés endiguer les contraintes en les parois verticales et le plan de collage. L’espace de 3 mm restant sera comblé à l’aide d’un mastic élastomère ou d’un profilé compressible.